Source : Karine Hervieux-Michaud, CNESST

Ville de Montréal – Arrondissement de Ville-Marie – Division des parcs et de l’entretien

Organismes publics
Administration publique (ville, municipalité)
Montréal

Petit système d’arrosage avec pompe électrique

Problème à résoudre

L’arrosage quotidien des jardinières suspendues posait problème à plusieurs égards. Le moteur à essence utilisé était très bruyant, et les travailleurs devaient grimper sur la boîte du camion pour faire le plein d’essence. De plus, ils devaient tirer sur un fil offrant beaucoup de résistance pour démarrer le moteur et utiliser une manivelle pour ranger le boyau d’arrosage sur l’enrouleur, dont l’emplacement à l’arrière du camion n’était pas pratique. Les travailleurs se retrouvaient donc dos à la circulation pour effectuer leur travail d’arrosage des jardinières suspendues dans la rue. Cette méthode d’arrosage entraînait des risques ergonomiques et un risque d’être heurté par un véhicule circulant sur la chaussée.

Mesures préventives et résultats

Afin de réduire les risques de troubles musculosquelettiques, les travailleurs, en collaboration avec l’employeur, ont modifié les camions servant à l’arrosage des jardinières. Des pompes électriques, actionnées avec un bouton, ont été ajoutées. L’enrouleur du boyau d’arrosage est maintenant automatique et orienté vers le côté du camion. De plus, un panneau sur le côté de la boîte du camion permet un accès plus facile et dégagé au boyau d’arrosage à partir du trottoir.