Source : Université de Montréal – Faculté de l’aménagement

Université de Montréal – Faculté de l’aménagement

Organismes publics
Enseignement et services connexes
Montréal

Garde de protection intégrale pour mortaiseuse

Problème à résoudre

Le mandarin et la mèche qui composent la pièce tournante de la mortaiseuse n’étaient pas protégés. Les risques de lacérations et d’enroulement des vêtements ou des cheveux, par exemple, étaient élevés. Les étudiants et les techniciens étaient à risque de subir des lésions, voire des limitations fonctionnelles permanentes.

Mesures préventives et résultats

M. Charles Boily, technicien de l’atelier de bois, a conçu un protecteur fixe bloquant l’accès à toutes les pièces en mouvement. Ce protecteur maintient l’ensemble des fonctions de l’outil et la pleine visibilité sur les pièces mortaisées. La garde se compose d’un boîtier en Lexan recouvrant le mandarin et la mèche. Un système à ressort ajuste le positionnement de la garde durant les déplacements de la pièce en plongée et en mouvement latéral. Une ouverture à l’arrière empêche la surchauffe du moteur. Les risques de lacérations et d’enroulement associés à l’utilisation de la mortaiseuse sont donc éliminés.