Source : Daniel Pelletier, CNESST

Service de police de Sherbrooke

Organismes publics
Administration publique (ville, municipalité)
Estrie

Aménagement d’un couloir de sécurisation des détenus

Problème à résoudre

Lors de l’admission des détenus, les policiers doivent se désarmer afin de rencontrer les normes de sécurité imposées par le ministère de la Sécurité publique. L’aménagement prévu à cet effet n’était pas conçu pour travailler de façon sécuritaire, ce qui posait un risque pour  la santé et la sécurité des travailleurs.

Mesures préventives et résultats

L’innovation consiste en un aménagement sécuritaire du corridor d’admission des cellules. Désormais, les agents peuvent effectuer la fouille préventive en étant armés, entreposer leurs armes de façon sécuritaire et admettre un détenu dans le bloc cellulaire. La section du bloc cellulaire devient une zone sans armes, ce qui limite grandement les risques d’incident pour les policiers. Une période de formation est conçue avec les experts en emploi de la force afin de mettre en pratique les meilleurs techniques et d’uniformiser les procédures d’admission des détenus.