Le chariot Ergo Box Source : CNESST

Service de Distribution IKEA Ca inc.

Grandes entreprises
Commerce
Longueuil

Ergo Box

Problème à résoudre

Les employés travaillant au Service de l’expédition de la marchandise pour les commandes en ligne et par téléphone effectuent des flexions lombaires de façon répétitive pour aller récupérer la marchandise placée dans une boîte de cueillette. Un travailleur effectue en moyenne 250 commandes par jour, soit 500 mouvements répétitifs une à deux fois par semaine. Ladite boîte de cueillette a une profondeur de 67 cm et le poids de la marchandise varie de 1 à 30 kilos. Les travailleurs risquent de développer des troubles musculosquelettiques (TMS), des maux de dos, des entorses lombaires ou des hernies discales en effectuant cette tâche.

Mesures préventives et résultats

Le problème est rapporté à l’employeur qui encourage un collaborateur de l’entrepôt et un collaborateur à la maintenance à démarrer le projet de l’Ergo Box. La conception d’un chariot ergonomique de cueillette de la marchandise et adapté à la tâche des commis d’entrepôt prend forme. L’Ergo Box est muni de roulettes et de sections pour séparer les commandes. L’innovation contient une fois et demie plus d’articles que la boîte initiale, ce qui rend le travail plus efficace et moins répétitif. Enfin, les dangers de développer des TMS sont diminués, et un gain de temps pour les employés est constaté.