Source : Imane Bouchbika, CNESST

Rolls-Royce Canada ltée

Grandes entreprises
Fabrication d'équipements de transport
Montréal

Automatisation de l’alimentation du cabinet à jets de sable

Problème à résoudre

Les travailleurs devaient alimenter et vider manuellement le cabinet de sablage. Pour ce faire, ils transportaient des poches de sable (oxyde d’aluminium), puis les vidaient dans des barils avant d’en pelleter le contenu dans le cabinet. Les déchets étaient ensuite récupérés dans des sacs que les travailleurs refermaient manuellement. Il y avait donc plusieurs risques en ce qui a trait à l’ergonomie et aux troubles musculosquelettiques. De plus, les résultats d’une évaluation ont révélé une contamination au béryllium de l’abrasif utilisé. Pour éviter les risques de contamination par voies respiratoire et cutanée, les travailleurs devaient porter l’équipement de protection individuelle, ce qui était contraignant.

Mesures préventives et résultats

Tout d’abord, le type d’abrasif utilisé a été changé pour de l’oxyde d’aluminium Alumina blanc. Les travailleurs et l’employeur ont ensuite mis en place un système d’alimentation automatisé qui transfère l’abrasif dans le cabinet à partir d’un baril amovible. En plus de réduire les risques ergonomiques liés à la manipulation de charges, ce système élimine les risques de contamination par voies respiratoire et cutanée. L’étape de vidange a également été automatisée et un dépoussiéreur muni d’un filtre HEPA récupère maintenant directement l’abrasif. Un mécanisme empêchant l’ouverture de la porte du cabinet pendant une minute permet également à la poussière de retomber.