Source : Rio Tinto – Cie de chemin de fer Roberval-Saguenay

Rio Tinto – Cie de chemin de fer Roberval-Saguenay

Grandes entreprises
Transport et entreposage
Saguenay―Lac-Saint-Jean

Implantation du « No riding »

Problème à résoudre

Au début de 2016, un incident est survenu dans une installation du groupe Rio Tinto en raison d’une pratique ferroviaire appelée le « riding ». Pour éviter que cela se reproduise, Rio Tinto s’est engagé à éliminer cette pratique dans tous les chemins de fer lui appartenant. Les gares de triage du Roberval-Saguenay représentaient un défi de taille. Le « riding » est l’action de se déplacer sur un wagon ou une locomotive en mouvement. Il s’agit d’une pratique reconnue en Amérique du Nord depuis des décennies, malgré les statistiques de mortalité et de blessures graves.

Mesures préventives et résultats

Le « No riding » a été implanté par une équipe créative et multidisciplinaire qui a su aller au-delà des standards ferroviaires exigés. Voici quelques exemples de mesures qui ont été mises en place : routes pour la circulation de véhicules près des voies, voies ferrées pour maximiser les mouvements de tire, aiguillages à fréquence radio, détecteurs de fin de voies, etc. Le projet a permis d’améliorer la sécurité des employés en éliminant à la source quatre risques potentiellement mortels.