Source : Stéphanie Potelle, CNESST

Pomerleau inc.

Grandes entreprises
Bâtiments et travaux publics
Montréal

Garde-corps métallique intégré à la structure avant son assemblage

Problème à résoudre

Lors des différentes étapes pour ériger un bâtiment en structure d’acier avec un toit plat, les travailleurs devaient constamment installer, puis enlever les garde-corps. Cette méthode exposait les travailleurs à un risque de chute de hauteur. De plus, les garde-corps en bois utilisés et vissés dans le parapet ou le pontage métallique n’étaient pas très rigides.

Mesures préventives et résultats

L’employeur et les travailleurs ont décidé de privilégier un moyen de protection collective plutôt qu’individuelle. Des potelets en acier sont maintenant assemblés à même la structure métallique lors de leur conception. De plus, les garde-corps utilisés sont maintenant en métal. Les garde-corps sont donc en place en tout temps et plus solides, ce qui réduit au minimum les risques de chute de hauteur pour les travailleurs.