Nouveau service de test haute pression pour boyaux d’incendie Source : Niedner

Niedner

Grandes entreprises
Industrie du textile
Estrie

Service de test haute pression pour boyaux d’incendie

Problème à résoudre

Au poste de tests hydrostatiques à haute pression, il peut arriver que des boyaux éclatent. L’observateur risquait se faire frapper par une projection de pièces. De plus, puisque deux travailleurs se trouvent à ce poste, il pouvait arriver qu’une mauvaise communication entre les deux travailleurs éloignés expose l’un d’eux aux boyaux pressurisés. Les boyaux doivent ensuite, après avoir été testés, être enroulés sur un tambour. Maux de dos, torsions et collions pouvaient alors survenir.

Mesures préventives et résultats

L’équipe d’ingénierie, les mécaniciens et les travailleurs de l’usine ont participé à la conception et à l’installation de la combinaison d’un protecteur fixe, de protecteurs amovibles avec capteurs à aimants codés ainsi que d’une cabine de protection avec tapis de sécurité. Un scrutateur de sécurité à double zone a aussi été programmé pour empêcher l’accès à la zone dangereuse lors de tests de pression ainsi que pour sécuriser le tambour d’enroulement de boyaux. De plus, un pont roulant facilite la manutention des charges lourdes. La séquence de surveillance reste fluide et efficace et les risques de blessure sont dorénavant éliminés.