Source : Miriam Léa Laribi Vézina, CNESST

KDC Knowlton

Grandes entreprises
Produits cosmétiques
Saint-Jean-sur-Richelieu

Extracteur de palettes légères

Problème à résoudre

Pour sortir les fourches transpalettes des palettes vides ou légères, les caristes devaient utiliser leur pied. Puisque la palette était trop légère lors du retrait, les travailleurs devaient utiliser une méthode non sécuritaire en tentant d’éloigner, vers l’extérieur, la barre de contrôle tout en bloquant la palette avec un pied. Lors de l’opération, les caristes risquaient de s’infliger des blessures par coincement et par écrasement. Cette méthode pouvait également entraîner des douleurs musculaires multiples aux chevilles, aux genoux, hanches, au dos et aux épaules.

Mesures préventives et résultats

L’entreprise a trouvé un « coin en caoutchouc » utilisé habituellement comme bloqueur de roue. Après avoir effectué des essais, on a démontré que l’extracteur était parfaitement adapté à la tâche. L’utilisation de l’extracteur est très simple : le cariste lève légèrement les fourches du transpalette, dépose l’extracteur sous un coin de la palette et retire le transpalette. Des extracteurs ont été installés sur tous les transpalettes à l’aide d’un ruban autoagrippant et une formation a été donnée aux caristes sur la nouvelle méthode à utiliser. Le travail se fait maintenant sans efforts physiques et sans risque de blessure.