Source : Marion Canon et Geneviève Dumont, Institut universitaire en santé mentale Douglas

Institut universitaire en santé mentale Douglas – Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Organismes publics
Services médicaux et sociaux
Montréal

Équipe d’ergonomie

Problème à résoudre

L’Institut universitaire en santé mentale Douglas souhaite réduire le nombre de lésions dues à des troubles musculosquelettiques (TMS). En effet, les travailleurs, qui passent près de 90 % de leur journée devant un poste informatique, ressentaient parfois de la douleur au cou, aux épaules, au dos et aux poignets. Des programmes d’ergonomie existaient à l’Institut, mais ils étaient peu connus et peu utilisés. Il fallait donc trouver une solution pour faire connaître ces programmes et réduire les risques de TMS.

Mesures préventives et résultats

Une équipe d’ergonomie composée de trois membres, soit une conseillère, une technicienne en santé et sécurité du travail et un menuisier, a été formée. Son objectif est de visiter les postes de travail des employés, à leur demande, et de les rendre ergonomiques au besoin. L’équipe modifie donc les postes de travail pour qu’ils soient sécuritaires ou propose l’achat de matériel ergonomique. Afin de faire connaître ce nouveau service, une publicité a été mise sur l’intranet et une semaine de prévention des TMS a été organisée. L’équipe d’ergonomie a effectué plus de 70 visites, et le nombre de lésions dues à des TMS a grandement diminué.