Source : CNESST

Innergy Tech inc.

Petites et moyennes entreprises
Fabrication de machines
Mauricie et Centre-du-Québec

Le « Max Tool »

Problème à résoudre

Au moment d’installer la dernière pointe dans les systèmes de récupération d’énergie, les travailleurs devaient se servir de deux chariots élévateurs pour stabiliser le châssis du récupérateur d’énergie, qui mesure entre 48 et 120 pouces. Les fourches du premier chariot s’appuyaient sur la base du châssis pour le retenir et un autre chariot était utilisé de l’autre côté pour libérer l’espace de façon à insérer la dernière pointe. En raison de la grande force nécessaire pour écarter les composantes, les travailleurs étaient exposés à plusieurs risques. Cette méthode de travail nécessitait l’utilisation de deux chariots élévateurs dans la même aire de travail.

Mesures préventives et résultats

Un travailleur a eu l’idée de créer un outil permettant de réserver l’espace pour chaque pointe plutôt que d’écarter les composantes. Une préparation de cinq minutes est nécessaire pour positionner les barres. Cette manipulation demande peu d’efforts et permet de conserver le même espacement entre les pointes. De cette façon, l’espace pour insérer la dernière pointe est réservé et l’insertion se fait sans avoir à forcer. De plus, l’utilisation des chariots élévateurs n’est plus requise, ce qui élimine les risques qui y étaient liés.