Freneco Ltée

Petites et moyennes entreprises
Industrie du bois (sans scieries)
Capitale-Nationale

Adaptation d’un garde de sécurité sur un banc de scie

Problème à résoudre

Lors des opérations de découpe ou de délignage de petites pièces de bois, le garde de sécurité du fabricant n’était pas suffisant pour éliminer les risques de coupure ou d’amputation, particulièrement sans l’utilisation d’un poussoir. En effet, comme la superficie couverte autour de la lame était limitée, cela rendait possible l’exécution de ces opérations sans l’aide de l’outil. Qui plus est, comme la distance des doigts à l’avant de la lame n’était que de 50 millimètres et de chaque côté, de 13 millimètres, pour Freneco ltée, trop peu séparait les travailleurs du risque de blessure.

Mesures préventives et résultats

Le comité de santé et de sécurité, un travailleur, le chef du service de taillage et le directeur  de production ont travaillé de concert afi   d’éliminer les risques ciblés en modifi    t le garde de sécurité du fabricant. La superficie de protection a été accrue autour de la lame. Une entaille permet l’insertion du poussoir, dont l’utilisation est désormais essentielle lors de la découpe ou du délignage de petites pièces de bois. La superficie de protection est maintenant 27 fois supérieure à la précédente, éloignant ainsi les doigts de la lame et réduisant la possibilité de contact avec celle-ci.