Source : Fenplast

Fenplast inc.

Grandes entreprises
Industrie du caoutchouc et des produits en matières plastiques
Longueuil

Ergonomie participative 2.0

Problème à résoudre

Il existe 202 postes dans l’entreprise comportant des risques de trouble musculosquelettiques (TMS) pour les travailleurs. L’employeur possède une connaissance limitée de ces risques et n’est pas en mesure de donner priorité à des actions pour améliorer les postes concernés afin de diminuer les douleurs au dos, au cou, aux épaules et aux poignets de ses employés. De plus, en 2014, chez Fenplast, la moitié des accidents de travail et des incidents étaient liés à des charges lourdes à déplacer et à une mauvaise ergonomie. L’employeur et les travailleurs doivent prendre en main la situation!

Mesures préventives et résultats

Fenplast décide de prendre en charge l’ergonomie sur l’ensemble de ses postes. L’employeur et les travailleurs s’inspirent d’une méthode déjà établie, le QEC (Quick Exposure Check), qui permet d’évaluer si un travailleur est exposé à des risques de TMS. Le questionnaire est bonifié et adapté à la réalité de Fenplast. Les données sont compilées sur une plateforme informatique (E-QEC), ce qui facilite la gestion. Avec cette innovation 2.0, les 202 postes en usine sont évalués et des actions sont entreprises afin que les travailleurs soient moins exposés aux risques de développer un TMS. Une solution gagnante !