Éducation à la prévention

École Jacques-Ouellette


Longueuil

« La sécurité, c’est notre priorité… Sommes-nous si préventifs qu’on le croit? »

L’entreprise de tri, de déchiquetage et de compactage de papier confidentiel est active à l’intérieur de l’école Jacques-Ouellette, un établissement scolaire spécialisé dans l’enseignement auprès des jeunes de 15 à 21 ans ayant une déficience visuelle. Ces élèves stagiaires qui vivent une expérience réelle de travail sont exposés à plusieurs risques, notamment à des chutes, à des mouvements répétitifs et à des efforts excessifs, en plus des problèmes liés à leur condition visuelle. Ainsi, les élèves, les enseignants et la direction de l’école ont fait équipe pour repérer, corriger et contrôler les dangers. Les élèves stagiaires se sont réunis pour participer à une discussion de groupe sur les dangers liés aux postes de travail et sur les moyens de prévention possibles. L’installation d’une balustrade de protection autour de la presse hydraulique, la mise en place de protections en mousse sur les rebords de cette presse pour éviter de se cogner la tête ainsi que l’ajout d’un panneau de commande en braille ne sont que quelques adaptations physiques ajoutées sur une de leurs machines de travail. L’enseignement des règlements sécuritaires a permis l’élimination des risques ergonomiques, psychosociaux et liés à la sécurité. « Nous avons constaté un degré de participation élevé de la part des stagiaires. Le fait qu’ils puissent s’exprimer librement a suscité de la motivation, diminué considérablement les problèmes de comportements inadéquats et a eu un effet rassembleur sur les jeunes », indique Oliver Matei, enseignant et superviseur de stages. L’école Jacques-Ouellette est sans aucun doute un milieu sécuritaire pour tous les élèves et les membres du personnel!