Source : Karolane Gagnière

École des métiers de l’équipement motorisé

Organismes publics
Enseignement et services connexes
Montréal

Adaptation pour la surveillance des élèves et des véhicules

Problème à résoudre

L’école des métiers de l’équipement motorisé enseigne la mécanique des véhicules lourds routiers, et les élèves ont besoin de travailler directement sur différents véhicules afin de maîtriser la matière enseignée. Plusieurs véhicules éloignés les uns des autres se retrouvent donc dans le département d’enseignement, et les outils doivent être répartis un peu partout. Ainsi, l’enseignant doit se déplacer constamment pour être certain de bien transmettre les compétences aux élèves, d’assurer une surveillance adéquate et d’éviter les risques d’accident. Donc, il doit faire beaucoup de pas pendant un quart de travail, en plus de vivre beaucoup de stress.

Mesures préventives et résultats

Les enseignants ont décidé de couper les véhicules en enlevant les parties non nécessaires pour l’enseignement. Ils n’ont conservé que la partie arrière des camions, économisant ainsi beaucoup d’espace. Certaines parties du camion sont dorénavant activées par un tableau de bord, en remplacement des contrôles désormais inexistants. L’espace de travail a aussi été réaménagé pour regrouper les camions nécessaires à un seul endroit. Cette nouvelle organisation du travail a beaucoup réduit la distance entre chaque véhicule ainsi que le stress lié à la surveillance pour éviter les accidents. L’enseignement est maintenant plus facile à gérer puisque les élèves sont regroupés.