Source : CNESST

Ébénisterie du futur inc.

Petites et moyennes entreprises
Industrie du bois (sans scieries)
Bas-Saint-Laurent

Plan de travail ergonomique pour l’assemblage des caissons d’armoires

Problème à résoudre

Ébénisterie du Futur se spécialise dans la fabrication et l’installation d’armoires de cuisine et de salle de bain. L’installation de la quincaillerie, des tiroirs et des portes sur les caissons d’armoires s’effectue au sol. Le travailleur est donc continuellement debout, penché ou à genoux, ce qui entraîne des postures contraignantes pour les jambes, le dos (flexion, torsion) et les épaules (flexion) lors de la préparation des caissons. Un projet de cuisine nécessite de 15 à 30 caissons. Le temps consacré à la tâche est d’environ huit heures par projet de cuisine.

Mesures préventives et résultats

Un plan de travail de 16 pi x 24 po x 24 po a été aménagé dans l’atelier, avec extensions. Le travail d’installation sur les caissons s’effectue maintenant sur ce plan de travail, soit debout ou en position assise sur un banc mobile, ce qui permet des déplacements laté- raux sans même quitter le siège. La quincaillerie et les outils nécessaires sont entreposés sous le plan de travail, à portée de main du travailleur. On observe une réduction impor- tante des contraintes des jambes, du dos et des épaules