Source : Isabelle Kohler

Construction Kiewit

Grandes entreprises
Bâtiments et travaux publics
Laurentides

Programme de communication «Personne ne se blesse»

Problème à résoudre

Pour son chantier de KPH Turcot, partenariat responsable de la conception et de la construction des infrastructures principales du projet Turcot (échangeur), Construction Kiewit doit composer avec le degré de tolérance au risque, qui est différent d’un travailleur à un autre. La prise de décisions non sécuritaires peut exposer le travailleur et ses collègues à des risques de blessures diverses.

Mesures préventives et résultats

L’employeur et les membres de la Voix des travailleurs en santé et sécurité ont collaboré pour établir un système de communication et d’engagement de tous, l’objectif étant d’obtenir une culture ainsi qu’une prise en charge personnalisée de la santé et de la sécurité au travail (SST). En utilisant plusieurs moyens, présents partout sur le chantier,  les travailleurs ont la possibilité d’exprimer de quelles manières ils agissent de façon sécuritaire : ce peut être notamment par une mosaïque de photos, une bannière où tous les travailleurs signent leur engagement à travailler sécuritairement, ou des rencontres permettant de discuter de préoccupations en SST. Le nombre d’incidents demeure bas  et la participation des travailleurs à ce programme est importante.