Source : Caroline Rioux, Commission scolaire Kativik

Commission scolaire Kativik

Organismes publics
Enseignement et services connexes
Abitibi-Témiscamingue

Implantation d’une procédure de confinement barricadé

Problème à résoudre

En juin 2015, une étudiante est entrée armée dans une école pour menacer une autre étudiante à Puvirnituq. À la suite de cet événement, la direction a pris conscience des risques que courent les écoliers et le personnel dans une telle situation.

Mesures préventives et résultats

Après avoir formé un comité de santé et de sécurité et mis à jour la procédure existante en cas de menaces avec une arme, on a conçu une nouvelle procédure de confinement sous forme d’illustrations afin qu’elle soit bien comprise par les tout-petits. Cette procédure a été intégrée dans les pratiques de confit de toutes les écoles. Ainsi, les professeurs se disent mieux outillés. Les jeunes aiment tellement s’exercer à appliquer la nouvelle procédure qu’à certains endroits, ils deviennent des formateurs pour les nouveaux professeurs ou suppléants.