Source : Stéphanie Potelle, CNESST

Collège Jean-de-Brébeuf

Organismes publics
Enseignement et services connexes
Montréal

Garde antiretour pour planeur Preston

Problème à résoudre

Le planeur utilisé depuis environ 60 ans ne disposait pas d’un système pour éviter que le bois ne retourne vers l’utilisateur de la machine. Cette situation représentait un risque élevé de lésions physiques, telles que des coupures ou des hématomes, mais également psychologiques, en raison du stress lié à l’utilisation de la machine.

Mesures préventives et résultats

Les membres de l’équipe de santé et de sécurité du travail se sont penchés sur le problème. Ne trouvant pas sur le marché une garde pouvant être fixée sur ce type de machine en raison de son âge, ils ont décidé d’en construire une à l’interne. Pour ce faire, ils ont commandé des dents antiretour, utilisées pour les bancs de scie, ainsi que des ressorts, qu’ils ont assemblés et adaptés à la machine. De plus, ils ont conçu un protecteur en métal qui recouvre la garde. La machine peut maintenant être utilisée en toute sécurité et les risques de lésions sont éliminés.