Source : Charlotte Sonntag, CNESST

Collège de maisonneuve

Organismes publics
Enseignement et services connexes
Montréal

Mini-Usine

Problème à résoudre

Dans une classe, les enseignants du programme Automatisation des programmes et leurs étudiants doivent travailler avec une machine qui simule un processus de sélection, de perçage et de triage. La machine n’était pas munie d’un garde de sécurité et ne possédait pas de système de verrouillage en cas de mauvaise manœuvre. Qui plus est, lorsque la machine était déficiente, les enseignants et les étudiants avaient le réflexe d’insérer directement leurs mains dans le mécanisme pour régler le problème. Cette façon de faire était dangereuse, puisque la machine continuait de fonctionner, et les risques de coupure et de coincement étaient très élevés.

Mesures préventives et résultats

La machine a été modifiée de façon à la munir d’un garde en plexiglas, de détecteurs aimantés qui provoquent l’arrêt de l’appareil aussitôt qu’un travailleur en ouvre les portes et de boutons d’urgence. Les procédures sécuritaires d’utilisation de machines ont également été intégrées dans le plan de cours des étudiants. Les risques de blessure ont été éliminés à la source.