Source : CNESST

Chaîne de travail adapté

Grandes entreprises
Services médicaux et sociaux
Saguenay―Lac-Saint-Jean

Réaménagement de l’atelier de carpettes

Problème à résoudre

Cette entreprise offre des services d’entretien ménager, dont le nettoyage de tapis et de vitres. La capacité des poutres servant au séchage des carpettes posait problème. Les carpettes n’étaient pas correctement asséchées, ce qui augmentait leur poids et occasionnait des risques de blessures musculosquelettiques chez les travailleurs qui devaient les déplacer et les suspendre. De plus, malgré la protection auditive, les travailleurs étaient exposés au bruit des machines à pulvérisation d’eau. Comme les travailleurs traitaient de 100 à 120 carpettes par quart de travail, il fallait trouver une solution.

Mesures préventives et résultats

Une activité d’analyse de la tâche et des risques a permis de trouver plusieurs solutions qui ont été mises en application. Notamment, le jet d’eau des machines de pulvérisation a été ajusté pour réduire le bruit. Le poste d’assèchement des carpettes a été réorganisé afin de réduire l’effort physique nécessaire, notamment par la mécanisation du levage. De plus, les travailleurs n’ont plus à se trouver sous la charge des tapis en suspension. Enfin, le câblage électrique a été suspendu pour éviter les risques de choc électrique et de trébuchement.