Source : CNESST

Cascades Granby

Grandes entreprises
Industrie des pâtes et papiers
Yamaska

Barrière anticontact

Problème à résoudre

Lors de l’approvisionnement des lignes de production en matières premières, il y avait des risques de collision entre les chariots élévateurs, les opérateurs et les aides-opérateurs de lignes qui venaient récupérer la marchandise. Véhicules et personnel étaient obligés de circuler à proximité les uns des autres, voire de se croiser dans l’aire d’approvisionnement, et ce, de façon très régulière dans la journée. Les risques d’un impact entre chariot et piéton occasionnant des blessures graves, voire fatales, en étaient accentués.

Mesures préventives et résultats

Pour pallier ce danger, les travailleurs ont mis en place une barrière anticontact conçue afin que le chariot et le piéton ne puissent pas se trouver dans la même zone au même moment. Lorsque l’opérateur doit accéder au matériel dans le compartiment où le matériel est déposé, il ouvre la barrière, ce qui entraîne la fermeture du côté des chariots élévateurs. Pour la livraison, le chariot se positionne dans le compartiment seulement si la barrière de son côté est ouverte. Entièrement mécanique, ce système de barrière est facile d’utilisation et efficace, ce qui protège les travailleurs des risques d’accident.