Source : CNESST

Bois d’ingénierie Résolu-LP inc.

Petites et moyennes entreprises
Industrie du bois (sans scieries)
Saguenay―Lac-Saint-Jean

Chariot à fer motorisé

Problème à résoudre

Des plaques de métal étaient entreposées dans une étagère à roulettes près de l’atelier mécanique. Comme le chariot élévateur et l’étagère ne passaient pas dans le cadre de porte, les travailleurs devaient transporter les plaques eux-mêmes. Ils étaient alors exposés à des risques de troubles musculosquelettiques, de coincement des doigts, et à celui d’être frappés s’ils échappaient une plaque. Ils pouvaient aussi se blesser en tombant, car pour atteindre les plaques stockées en hauteur, ils grimpaient dans l’étagère. Le défi consistait à rendre la manipulation sécuritaire, sans recourir à la force physique des travailleurs.

Mesures préventives et résultats

À la suite d’un exercice de réflexion auquel les dirigeants et les travailleurs de l’atelier ont collaboré, une idée a jailli. Grâce à l’ingéniosité d’un mécanicien, l’idée a pris forme. Il a conçu un chariot motorisé dans lequel les plaques sont stockées à la verticale, ce qui permet le passage dans la porte de l’atelier. Aucun effort physique n’est requis, car les équipements tels que le palan et le nouveau chariot motorisé sont justement conçus pour effectuer les tâches accablantes.