Source : Bois d’ingénierie Résolu-LP

Bois d’ingénierie Résolu-LP

Petites et moyennes entreprises
Industrie du bois (sans scieries)
Saguenay―Lac-Saint-Jean

Mécanisme de confirmation de cadenassage des fours à radiofréquences

Problème à résoudre

L’entreprise produit des solives de bois. L’une des étapes de production consiste à jointer et à coller des pièces de bois. Pour durcir la colle, les pièces sont passées dans un four industriel à radiofréquences. L’exposition aux fréquences imperceptibles peut, à long terme, causer des lésions au cerveau. Un système de cadenassage était déjà en place, mais pas infaillible en cas de bris de l’automate, de perte de tension ou d’erreur dans la procédure de cadenassage. Lors de la maintenance, des travailleurs devaient pénétrer dans la zone du four en étant potentiellement exposés aux radiofréquences.

Mesures préventives et résultats

Une équipe soutenue par un électrotechnicien a créé un second système de vérification et de contrôle d’énergie. L’ajout de relais de sécurité et de contacteurs de puissance permet de valider l’énergie zéro et la libération de l’énergie résiduelle du four. Un mécanisme relié à ce système empêche l’ouverture des portes de la zone du four tant que les conditions sécuritaires ne sont pas assurées. Il est donc désormais impossible d’accéder au four lorsqu’il est sous tension. Ce second mécanisme de sécurisation prévient l’exposition des travailleurs aux radiofréquences.