Photo : Claudia Matteau, CNESST

Astenjohnson corp.

Grandes entreprises
Industrie du textile
Valleyfield

Tige pour navette

Problème à résoudre

Dans les métiers à tisser, une navette passe le fil d’un bout à l’autre du métier. Si elle s’arrête, les travailleurs doivent la replacer dans sa boîte. Pour ce faire, ils doivent appuyer dessus avec la main et la déplacer tout en étant à bout de bras. Pour avoir une bonne prise et la force nécessaire pour la déplacer, les travailleurs plaçaient leurs doigts dans l’ouverture de la navette. Une fois celle-ci rendue dans sa boîte, une pince descend automatiquement dans l’ouverture avec force et vitesse. À ce moment, si un doigt s’y trouve, il risque d’être écrasé ou fracturé.

Mesures préventives et résultats

Des techniciens de la maintenance, un employé et un superviseur du service du tissage, un stagiaire en ingénierie et un responsable de la santé et de la sécurité du travail ont collaboré pour créer un outil permettant le déplacement sécuritaire de la navette. Une longue tige, munie d’une poignée et d’un embout, pouvant s’insérer dans l’ouverture de celle-ci, a été créée. L’opérateur n’a qu’à insérer l’embout dans l’ouverture et à pousser la navette. La longueur de la tige permet de travailler le dos plus droit et de garder les mains en tout temps sur la poignée. Il n’y a donc plus de doigts qui risquent de se faire écraser par la pince.