Une vue sur l’équipe et la passerelle mobile Source : CNESST

Arcelormittal Produits Longs Canada – Centre de recyclage et de traitement de ferrailles de Contrecoeur

Grandes entreprises
Première transformation des métaux
Longueuil

Cabinet de nettoyage ergonomique pour appareils au service client

Problème à résoudre

Les pièces d’usure installées dans le boîtier du déchiqueteur fusionnent entre elles lors des activités de déchiquetage. Cela nécessite un entretien particulier. En ce sens, les travailleurs doivent adopter des positions inconfortables et faire plusieurs opérations lors de cet entretien du boîtier du déchiqueteur. Ainsi, la location d’une grue est nécessaire pour retirer le boîtier afin qu’il soit déposé au sol. Les travaux doivent se réaliser avec un escabeau ou sur un échafaudage. L’ensemble des opérations pose donc problème et les travailleurs risquent notamment de chuter tout en travaillant dans des positions contraignantes.

Mesures préventives et résultats

Le problème lié à la méthode de travail des pièces d’usure est présenté au coordonnateur. Une solution voit le jour, soit l’installation d’une passerelle mobile permettant le travail d’entretien sans avoir à démonter le boîtier du déchiqueteur. Une section rabattable fait office de plancher, permettant un travail plus près des pièces d’usure. Maintenant, l’entretien peut s’effectuer alors que le boîtier reste présent sur le déchiqueteur et qu’il est maintenu en position relevée retenue par un système hydraulique. Les pièces d’usure tombent au fond du déchiqueteur une fois déboulonnées, sans danger de heurter le travailleur. Le risque de chute est contrôlé.