Arcelormittal Infrastructure Canada – Infrastructure portuaire Port-Cartier

Grandes entreprises
Manutention et transport de minerai de fer
Côte-Nord

Outils magnétiques pour éliminer la manutention manuelle

Problème à résoudre

Le retrait des anciennes selles de rail et le remplacement par de nouvelles occasionnaient des douleurs au dos pour les travailleurs. Ces derniers devaient se pencher de façon répétitive, avec une cadence soutenue, pour réaliser ce travail de chaque côté de la voie ferrée. Le poids d’une selle se situe entre 11 et 16 kg, selon le modèle. Ce travail représente environ 600 à 700 flexions du tronc pour chaque courbe. Les employés doivent effectuer, en moyenne, deux courbes par quart de travail, ce qui représente 1 200 à 1 400 flexions. Les travailleurs étaient donc exposés à des malaises dorsaux telles des inflammations et des courbatures.

Mesures préventives et résultats

L’équipe de travail a fait appel aux mécaniciens de l’entretien de la voie ferrée afin de trouver une solution qui éliminerait complètement les flexions du tronc. Ils ont donc conçu un outil, constitué d’une tige de fer munie, aux extrémités, d’une poignée ergonomique et d’un aimant, capable de ramasser les selles pesant jusqu’à 16 kg. Avec cette innovation, le risque de blessure ou de maladie professionnelle liée au dos s’avère maintenant inexistant.